Quelques catégories d'orchestres

Quels instruments trouve-t-on dans un orchestre ?

Qu’il soit symphonique ou philharmonique un orchestre comprend toujours quatre familles d’instruments. Il s’agit : des cordes, des bois, des cuivres et des percussions.

Origine de l’orchestre symphonique

L’expression « orchestre symphonique » date de l’époque baroque. Avec les années, voire les siècles, ces ensembles musicaux ont eu des instruments supplémentaires tels que : les hautbois, les bassons, les cors, les trompettes, et les timbales.

La définition des standards se modifie pendant la période dite « classique ». Des compositeurs tels que François-Joseph Gossec, Joseph Haydn et Wolfgang Mozart contribuent à augmenter la symétrie notamment des instruments à vent. Il y a désormais : deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors et deux trompettes.

Les pupitres datent de l »époque dite « romantique ». Avec le temps, ils sont enrichis d’instruments supplémentaires. L’on aura plus souvent des groupes de trois instruments identiques. Autre innovation, l’apparition d’instruments tels que le piccolo, le cor d’Angleterre, la clarinette basse, les saxophones, le contrebasson, les trombones ainsi que le tuba.

Début XXe siècle, tout orchestre symphonique compte entre 80 et 100 musiciens. C’est l’orchestre que l’on voit souvent dans les salles de spectacles et les opéras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *